TVA : Franchise en Base ou Régime Réel ?

Rédigé par Marc Uzan - - Aucun commentaire

 

 

En matière de taxes sur le chiffre d'affaires, les petites entreprises peuvent bénéficier de la franchise en base de TVA.

 

À côté de ce régime d'exonération, il existe deux régimes d'imposition proprement dits : le régime réel normal et le régime simplifié, notre cabinet d'avocat fiscaliste vous explique tout.

 

 

Seuils de chiffre d'affaires à retenir selon l'activité

Régime applicable

Possibilités d'option pour un autre régime

Ventes de marchandises et fourniture de logement

Prestations de services

Recettes supérieures à 818 000 € 1 et 2

Recettes supérieures à 247 000 € 1 et 2

Réel normal

Pas de possibilité d'option

Recettes supérieures à 85 800 € 1, 2
(ou à 94 300 € si N-2 n'excède pas 85 800 €) et n'excédant pas 818 000 € 1 et 2

Recettes supérieures à 34 400 € 1, 2
(ou 36 500 € si N - 2 n'excède pas 34 400 €) et n'excédant pas 247 000 € 1 et 2

Régime simplifié 3

Réel normal

Recettes n'excédant pas 85 800 € 1, 2
ou 94 300 € (mais à condition que le chiffre d'affaires de N - 2 n'excède pas 85 800 €)

Recettes n'excédant pas 34 400 € 1 et 2
ou 36 500 € (mais à condition que le chiffre d'affaires de N - 2 n'excède pas 34 400 €)

Franchise en base

Paiement de la TVA selon le régime simplifié ou le réel normal

1. Le chiffre d'affaires à retenir est celui de l'année précédente.
2. En cas d'activité mixte : la franchise est applicable si le chiffre d'affaires global de l'année précédente est inférieur à 85 800 € (ou à 94 300 € mais à condition, dans ce dernier cas, que le chiffre d'affaires global de la pénultième année n'excède pas 85 800 €) et un chiffre d'affaires afférent à des prestations de services autres que des ventes à consommer sur place et des prestations d'hébergement inférieur à 34 400 € (ou à 36 500 € mais à condition, dans ce dernier cas, que le chiffre d'affaires de la pénultième année afférent à ces services n'excède pas 34 400 €).
3. Le régime simplifié n'est pas applicable si le montant de taxe exigible au titre de l'année précédente dépasse 15 000 €

Notre cabinet d’avocat fiscaliste peut vous assister.

Classé dans : TVA - Mots clés : aucun
Evaluer cet article : Note moyenne : 4.3 (4 votes)

Consultez les articles sur ce thème, qui peuvent vous intéresser :

Écrire un commentaire

Les commentaires ont pour vocation d'apporter des éclairages généraux sur certains points de l'article. Ils ne constituent en aucun cas un positionnement du cabinet sur votre situation spécifique.

Quelle est la dernière lettre du mot tfiip ? :