Peut-on être Résident Fiscal dans 2 Pays ?

Rédigé par Marc Uzan - - 1 commentaire

IMPORTANT : les éléments d'informations donnés ci-après sont généraux. Pour une analyse de votre situation spécifique, consultez un avocat.

 

Le monde est de plus en plus interconnecté, et il n'est pas rare que les particuliers aient des liens économiques et fiscaux avec plusieurs pays. Dans ces situations, se pose la question de la résidence fiscale, et plus précisément, celle de savoir s'il est possible d'être résident fiscal dans deux pays.

Cette question est importante car elle a des implications fiscales significatives. Dans cet article, nous allons explorer les différents éléments permettant de déterminer la résidence fiscale et les conséquences fiscales d'une double résidence fiscale.

Déterminer sa résidence fiscale

Le lieu de résidence est le principal critère utilisé pour déterminer la résidence fiscale. Selon l'article 4 B du Code général des impôts (CGI), est considéré comme résident fiscal en France toute personne ayant son domicile fiscal en France. Le domicile fiscal est défini comme le lieu où une personne réside habituellement : il peut aussi s’agir du lieu où se trouve le centre de ses intérêts économiques, ou sa famille. De même, selon l'administration fiscale française, toute personne ayant des intérêts économiques majeurs en France est considérée comme résidente fiscale. Les intérêts économiques peuvent être définis comme les revenus, les biens immobiliers ou d'autres avoirs situés en France.

Le cas de la double résidence fiscale

Il est possible qu'une personne ait des liens économiques et familiaux avec deux pays différents, ce qui peut entraîner une double résidence fiscale. Dans ce cas, il est important de savoir comment déterminer le pays de résidence fiscale et les conséquences fiscales de cette situation.

Conventions fiscales internationales

Les conventions fiscales internationales ont été mises en place pour éviter la double imposition. Selon ces conventions, si une personne a des liens économiques et fiscaux avec deux pays différents, la résidence fiscale est déterminée en fonction de certains critères tels que la durée de résidence dans chaque pays, le lieu de résidence de la famille ou le lieu principal d'activité économique.

Conséquences fiscales de la double résidence fiscale

En cas de double résidence fiscale, il est possible que les deux pays réclament des impôts sur les revenus de la personne.

Cela peut entraîner une double imposition, qui peut être évitée grâce aux conventions fiscales. Cependant, même si la convention fiscale permet d'éviter la double imposition, elle peut entraîner une imposition plus élevée dans un pays que dans l'autre. Par exemple, si le pays de résidence fiscale impose des taux d'imposition plus élevés que l'autre pays, la personne peut se retrouver avec une imposition plus élevée sur des revenus pourtant issus de l'autre pays.

Il est donc important pour les personnes ayant des liens économiques et familiaux avec deux pays différents de connaître les règles de chaque pays et les conventions fiscales internationales applicables à leur situation.

En conclusion, il est possible d'avoir une double résidence fiscale, mais cela peut entraîner des conséquences importantes.

Les conventions fiscales internationales peuvent aider à éviter la double imposition, mais il est important de connaître les règles de chaque pays et les conventions fiscales internationales applicables à chaque situation. Si vous vous retrouvez dans une situation de double résidence fiscale, il est recommandé de consulter un avocat fiscaliste pour déterminer la meilleure stratégie fiscale et éviter les conséquences négatives.

Evaluer cet article : Note moyenne : 5 (2 votes)

Consultez les articles sur ce thème, qui peuvent vous intéresser :

1 commentaire

#1  - Angélique a dit :

Je paye des impôts du loyer de mon locataire au Portugal à 28%.Est ce que je vais en payer em France avec ma petite retraite

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Les commentaires ont pour vocation d'apporter des éclairages généraux sur certains points de l'article. Ils ne constituent en aucun cas un positionnement du cabinet sur votre situation spécifique.

Quelle est la première lettre du mot haicy ? :